Protéger ses photos à l'aide d'un filigrane

Spécifications

Pour éviter que ses photos soient copiées sans contrôle, un moyen consiste à les marquer à l'aide d'un filigrane qui en établisse clairement la provenance. Le filigrane doit répondre à deux objectifs contradictoires : d'une part, il doit être bien visible et impossible à retirer sans dommage du fichier contenant la photographie ; d'autre part, il ne doit pas nuire à la lisibilité de l'image et à l'appréciation visuelle de la photo. Il ne peut donc être qu'un compromis. Le premier objectif implique une position centrale et une incrustation dans l'image. Pour répondre au second, il est possible d'utiliser une marque partiellement transparente ou la traduction de la marque souhaitée par l'application d'un effet de relief à l'image. La procédure décrite ci-après permet aisément l'utilisation combinée de ces deux effets.

Cette procédure est ici mise en œuvre en utilisant le GIMP, logiciel phare de manipulation d'image sous GNU/Linux. La version employée est GIMP 2.6.8 sous OPENSUSE 11.3 mais la méthode décrite est facilement transposable.

Méthode manuelle

La mise au point manuelle de la méthode est le bon moyen d'ajuster l'effet produit pour obtenir le résultat voulu. Chacun adaptera les détails pour satisfaire ses goûts. La description suivante vaut surtout pour la démarche générale appliquée.

Exemple de résultats


Azimut= 225, Elévation = 50, profondeur = 5, avec inversion du relief.
 
Azimut= 225, Elévation = 40, profondeur = 10, sans inversion du relief.

Automatisation

La procédure décrite ci-dessus peut avantageusement être automatisée à l'aide d'un script-fu, aux remarques suivantes près :

Au total, une fois pris en compte par le GIMP (détails ici), le script filigraneV2.scm (diffusé sous licence CeCILL-C, cf. les précisions dans le script) s'utilise simplement. Il faut ouvrir à la main l'image à traiter puis, dans le menu "Filtres", dans le sous-menu "Sellig Zed", choisir "Filigrane V2...". Le script réalise le filigrane, sauve l'image avec filigrane au format jpeg en ajoutant "-avec-filigrane_V1.jpg" à son nom pour ne pas écraser l'image d'origine puis s'arrête pour permettre l'éventuel ajustement manuel décrit plus haut. Si celui-ci n'est pas nécessaire, il suffit de refermer l'image ([Ctrl][w]) sans l'enregistrer.

Exemple de résultats


Traitement automatique seul.
 
Traitement automatique suivi d'un ajustement manuel.