Retour à la base

Histoires de ballast... mégots de vie



Ballast, si tu parlais, tu pourrais nous conter
Que ton lest rocailleux, empreint de gravité,
Mille rebuts reçoit, pour leur dernier séjour,
Au talus rassemblés, dans leurs ultimes jours.

Ta basse position, gage de fermeté,
Hélas t'assujettit à grande variété
D'objets et de déchets, perdus ou bien déchus,
Sans compter les mégots, sans nombre sur toi chus.

Le bonnet fuit le chef et rejoint le nectar.
Le gant quitte la main pour un tesson de bar.
Sans compter les mégots, tous mêlés, blonds et bruns.

L'arabette, épuisée, se meurt sur le gravier.
Eau et vin, dos à dos, n'iront plus au gosier.
Sans compter les mégots, tout marron et défunts.

© Sellig Zed, mai 2011.
Retour à la base


logo html 5 Validé avec le vérificateur expérimental du W3C